Exposition :
Exposition : "Ilse Heller-Lazard, à la lumière du temps".
Du 21/04/2018 au 01/07/2018

Issue de la bourgeoisie juive allemande, Ilse Rosy Lazard naît le 3 août 1884 à Metz, alors ville de garnison du Reichsland Elsaß-Lothringen. Comme Louyot, Pellon et bien d'autres artistes de cette génération, elle part à Munich pour suivre des études artistiques. Là, elle habite avec sa sœur Lou Albert-Lasard (celle-ci a modifié l'orthographe de son patronyme et remplacé le z par un s), qui suit la même voie. Elle séjourne ensuite brièvement à Strasbourg, Florence et Oxford.

En 1910, Ilse Lazard épouse Paul Gayer, qu'elle quitte en 1911. Elle suit alors des cours à l'école d'art de Dresde avec Johann Walter-Kurau, un peintre germano-letton. De retour à Berlin en 1914, elle suit les cours du sculpteur Arthur Lewin-Funcke et du peintre Lovis Corinth. En 1915, elle rencontre Ernst Heller (1894-1972), qu'elle épouse à Zurich en 1918. Elle côtoie alors Cuno Amiet et le collectionneur Fritz Meyer-Fierz.

En juin 1919, Ilse expose à Zurich. Fin 1919, elle s'installe à Rome, où elle reste jusqu'en 1927. Elle connait ses premiers problèmes de santé. Après le décès de son père, elle bénéficie d'une plus grande indépendance financière. Fin 1927, Ilse s'installe à Paris. Elle continue à voyager en France, en Allemagne, en Suisse et en Espagne. À l'été 1933, Ilse Heller-Lazard apprend qu'elle souffre d'une maladie incurable. Elle décède le 10 janvier 1934 à Paris. .

Son oeuvre s'inspire principalement du fauvisme et du cubisme.

Exposition ouverte les vendredis, samedis, dimanches de 14h00 à 18h00.